Recommandations ACC/AHA

Metabolisme
0

Plusieurs nouvelles recommandations ont été publiées aux États-Unis en fin d’année 2013, dont l’une pour la prise en charge du cholestérol plasmatique et une autre pour la prise en charge de la pression artérielle. Leurs contenus ont été très commentés, voire critiqués, car ils sont assez différents de ceux des recommandations précédentes et/ou de recommandations émises dans la même période par d’autres sociétés savantes et/ou agences de santé.

Insuffisance coronaire
0

Ces recommandations, avec trois autres, ont été publiées durant le congrès de l’American Heart Association, en novembre 2013 (Goff DC. 2013 ACC/AHA Guideline on the assessment of cardiovascular risk. J Am Coll Cardiol, 2013 Nov. 12 ou Circulation, 2013 Nov. 12). Le processus d’élaboration des présentes recommandations est nouveau (voir l’article sur ce sujet dans ce numéro).

Recommandations ACC/AHA
0

Ces recommandations, avec trois autres, ont été publiées durant le congrès de l’American Heart Association, en novembre 2013 (Stone NJ. Guidelines on the treatment of blood cholesterol to reduce atherosclerotic cardiovascular risk in adults. J Am Coll Cardiol, 2013 Nov 7 ou Circulation, 2013 Nov 12).

Metabolisme
0

Ces recommandations, avec trois autres, ont été publiées durant le congrès de l’American Heart Association, en novembre 2013
(Eckel RH. 2013 AHA/ACC Guideline on lifestyle management to reduce cardiovascular risk. J Am Coll Cardiol, 2013 Nov. 7 ou Circulation, 2013 Nov. 12). Le processus d’élaboration des présentes recommandations est nouveau (voir l’article sur ce sujet dans ce numéro).

Insuffisance cardiaque
0

Ces recommandations ont été publiées en juin 2013 [1].
Les recommandations de la Société européenne de cardiologie sont récentes elles aussi (septembre 2012). Nous ne passerons pas ici en revue l’ensemble du texte américain, mais apporterons des informations ne faisant pas partie des recommandations européennes, qui en sont différentes…
Environ 5 millions d’Américains ont une insuffisance cardiaque, 670 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Les Américains âgés d’au moins 40 ans ont une probabilité de 20 % d’avoir de l’insuffisance cardiaque au cours de leur vie. Extrapolé à la France, cela représente 1 million d’insuffisants cardiaques, 140 000 nouveaux cas chaque année.
Un nouveau terme – “traitement médical selon les recommandations” – est utilisé pour indiquer un
traitement optimal.

Rythmologie
0

Le dabigatran etexilate est une prodrogue rapidement convertie en métabolite actif comme inhibiteur direct de la thrombine active, le dabigatran, et cela indépendamment du cytochrome P450, ce qui rend les interactions médicamenteuses ou alimentaires moins probables. Il est principalement excrété par voie urinaire. Le dabigatran a été évalué par une vaste étude à répartition aléatoire, RE-LY, dans laquelle il était comparé à la warfarine visant un INR compris entre 2 et 3 chez 18113 patients en FA non valvulaire ayant au moins un facteur de risque d’AVC supplémentaire (antécédent d’AVC ou AIT ou d’embols systémiques, FE < 40% ou IC symptomatique classe NYHA au moins II dans les 6 mois précédents, HTA, âge d’au moins 75 ans ou de 65 à 74 ans avec diabète ou coronaropathie).