Recommandations ESC

Recommandations ESC
0

Dans l’évaluation des candidats à l’implantation d’un stimulateur permanent, une évaluation peropératoire détaillée est recommandée. Elle doit toujours inclure un interrogatoire et un examen clinique soigneux, des tests biologiques, de la documentation du type de brady­arythmie nécessitant traitement et de l’imagerie cardiaque. Dans certains cas, des tests additionnels, une étude électro-physiologique et/ou des tests génétiques sont indiqués.

Recommandations ESC
0

Dans l’évaluation des candidats à l’implantation d’un stimulateur permanent, une évaluation peropératoire détaillée est recommandée. Elle doit toujours inclure un interrogatoire et un examen clinique soigneux, des tests biologiques, de la documentation du type de brady­arythmie nécessitant traitement et de l’imagerie cardiaque. Dans certains cas, des tests additionnels, une étude électro-physiologique et/ou des tests génétiques sont indiqués.

Recommandations ESC
0

L’échocardiographie est l’examen clé pour diagnostiquer une valvulopathie et évaluer sa sévérité et son pronostic. D’autres investigations non invasives telles que l’IRM, le scanner cardiaque, la fluoroscopie et les biomarqueurs fournissent des informations additionnelles importantes chez certaines personnes. L’épreuve d’effort doit être réalisée largement chez les personnes asymptomatiques. Les investigations invasives, au-delà de la coronarographie préopératoire, sont restreintes aux situations dans lesquelles l’évaluation non invasive n’est pas concluante.

Recommandations ESC
0

La Société européenne de cardiologie a actualisé en 2020 ses recommandations sur la fibrillation atriale (FA), qui dataient de 2016 [https://academic.oup.com/eurheartj/advance-article/doi/10.1093/eurheartj/ehaa612/5899003]. L’approche est synthétisée dans l’illustration centrale.

Recommandations ESC
0

Les soins auto-administrés (self-care) sont essentiels dans la prise en charge à long terme de l’insuffisance cardiaque chronique. Les recommandations sur l’insuffisance cardiaque insistent sur l’importance de l’éducation du patient concernant l’adhésion au traitement, les modifications du mode de vie, la surveillance des symptômes et la réponse adéquate à une détérioration. Les soins auto-administrés sont liés à l’évolution médicale et centrés sur la personne des patients insuffisants cardiaques, tels qu’une meilleure qualité de vie et un moindre taux de réhospitalisation et de décès.

Recommandations ESC
0

L’insuffisance mitrale (IM) secondaire (ou fonctionnelle) est fréquente dans l’insuffisance cardiaque (IC) chronique avec fraction d’éjection du ventricule gauche réduite, du fait d’un remodelage du ventricule gauche qui empêche la coaptation des feuillets valvulaires. L’IM secondaire contribue à la progression des symptômes et des signes d’IC, et aggrave le pronostic.

Recommandations ESC
0

Consensus du groupe thrombose, de l’Association européenne des interventions cardiovasculaires percutanées (EAPCI, European Association of Percutaneous Cardiovascular Interventions) et du conseil sur les valvulopathies de la Société européenne de cardiologie
Ce document a été publié en juin 2021 (https://academic.oup.com/eurheartj/article/42/23/2265/ 6210683).

1 2 3 8