Recommandations de la Société européenne de cardiologie sur la coronaropathie stable

4

Les principales nouveautés depuis les recommandations de 2006 sont les suivantes :− algorithmes diagnostiques donnant plus d’importance à la probabilité prétest de maladie ;− données pour l’évaluation de la probabilité prétest contemporaines, qui montrent une moindre prévalence des coronaro-pathies, notamment chez la femme ;− place plus importante aux techniques d’imagerie moderne telles que l’IRM, le scanner coronaire et la coronarographie ;− études plus en détail de la dysfonction microvasculaire et du vasospasme coronaire comme causes habituelles de douleurs thoraciques ;− évaluations diagnostique et pronostique plus nettement séparées comme des étapes différentes ;− mise à jour sur la prise en charge des facteurs de risque et la prévention des événements coronaires sévères ou sérieux ;− approche moderne des traitements anti-ischémiques ;− nouveaux moyens d’évaluation de l’ischémie et des lésions coronaires, nouv[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Louis Pradel, BRON.

4 commentaires

Laisser un commentaire