Recommandations de la Société Européenne de Cardiologie sur les infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST

5

Prise en charge en urgence

>>> La prise en charge, incluant le diagnostic et le traitement, commence au moment du premier contact médical.

>>> Un électrocardiogramme 12 dérivations doit être réalisé le plus vite possible, la cible étant ≤ 10 minutes.

>>> Une surveillance électrocardiographique doit être mise en œuvre le plus vite possible chez tous les patients suspects d’IDM-ST+.

>>> Chez les patients ayant des signes et symptômes d’ischémie myocardique en cours, les présentations électrocardiographiques atypiques doivent recevoir une prise en charge prompte.

>>> La prise en charge préhospitalière des patients ayant un IDM-ST + doit être basée sur les réseaux régionaux élaborés pour fournir une thérapeutique de reperfusion rapidement et efficacement, des efforts devant être faits pour qu’une intervention coronaire percutanée (ICP) primaire soit proposée au plus grand nombre de patients possible.

>>> Les centres faisant des ICP primaires doivent fournir ce service 24 heures par jour, 7 jours sur 7, et être capables de réaliser cette ICP le plus vite possible, en tout cas dans les 60 minutes après l’appel initial.

>>> Tous les hôpitaux et services d’urgence participant à la prise en charge des patients avec IDM-ST + doivent noter et surveiller les délais et travailler à obtenir et maintenir les cibles suivantes :

– délai entre le premier contact médical et le premier électrocardiogramme ≤ 10 minutes ;

– délai entre le premier contact médical et la thérapeutique de reperfusion : fibrinolyse : ≤ 30 minutes ; ICP primaire : ≤ 90 minutes (≤ 60 minutes si le patient arrive dans les 120 minutes après le début des symptômes ou directement dans un hôpital disposant de l’ICP primaire).

Reperfusion

>>> Elle est indiquée chez tous les patients dont les symptômes datent de moins de 12 heures et chez lesquels il y a un sus-décalage du segment ST persistant ou un bloc de branche gauche (présumé) nouveau.

>>> Une reperfusion (de préférence, ICP primaire) est indiquée lorsqu’il y a des preuves d’ischémie myocardique en cours, même si les symptômes[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Louis Pradel, BRON.

5 commentaires

Laisser un commentaire