Recommandations de l’American Heart Association et de l’American College of Cardiology sur la fibrillation atriale

0

Ces recommandations ont été publiées en mars 2014 [1]. Les recommandations précédentes dataient de 2006. Quelques définitions sont présentées dans le tableau I. Les mécanismes de la fibrillation atriale (FA) sont présentés dans la figure 1.

Prévention du risque thromboembolique

>>> Le choix du traitement antithrombotique repose sur une décision partagée, la discussion des risques d’AVC et d’hémorragie, et les préférences du patient (I, C).

>>> Le choix du traitement antithrombotique est basé sur l’évaluation du risque thrombo-embolique (I, B). Le score recommandé pour évaluer le risque d’AVC est le score CHA2DS2-VASc (I, B).

>>> S’il y a une prothèse valvulaire mécanique, le traitement recommandé est la warfarine. L’INR cible est basé sur le type et la localisation de la prothèse (I, B).

>>> En cas d’antécédent d’AVC, d’AIT ou de score de CHA2DS2-VASc ≥ 2, un traitement anticoagulant oral est recommandé, warfarine (I, A) ou dabigatran ou rivaroxaban ou apixaban (I, B).

>>> En cas de traitement par la warfarine, l’INR doit être déterminé au moins une fois par semaine lors de l’initiation, et une fois par mois lorsque le taux est stable (I, A). Les inhibiteurs directs de la thrombine ou du facteur Xa sont recommandés si l’INR cible ne peut pas être maintenu (I, C).

>>> Le besoin d’anticoagulation doit être régulièrement réévalué (I, C).

>>> En cas de prothèse valvulaire mécanique, si le traitement par warfarine doit être interrompu, un relais par héparine (non[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Louis Pradel, BRON.

Laisser un commentaire