Dossier : L’insuffisance cardiaque demain

Dossier : L’insuffisance cardiaque demain
0

L’insuffisance cardiaque (IC) représente un problème de santé publique. Pathologie grave directement responsable de 70 000 décès/an, de réhospitalisations fréquentes, l’IC est responsable de 1,2 % des dépenses de santé en France, soit 2,4 milliards d’euros.
La télésurveillance de l’insuffisance cardiaque, nouvelle pratique innovante, a pu démontrer son efficacité dans le parcours de soins des patients en réduisant la mortalité globale et les réhospitalisations.
Des étapes importantes ont été franchies en France depuis quelques années : des expérimentations territoriales innovantes ont permis de développer cette activité de télémédecine au service du patient, de son aidant et des professionnels de santé dans un contexte de démographie médicale de plus en plus difficile en favorisant également l’interdisciplinarité et le transfert de compétences.
Grâce au programme ETAPES, la télésurveillance de l’insuffisant cardiaque est une réalité en France.

Dossier : L’insuffisance cardiaque demain
0

La télésurveillance occupera dans l’avenir une place importante dans le parcours de soins des patients insuffisants cardiaques. Dès aujourd’hui, grâce au programme ETAPES (Expérimentation de la Télésurveillance pour l’Amélioration du Parcours en Santé), qui permet sur tout le territoire national des expérimentations en vie réelle, rémunérées, obéissant à l’article 36 de la loi de financement de la Sécurité sociale de 2014, c’est une réalité.