Recommandations de l’American Heart Association et de l’American College of Cardiology sur les valvulopathies

0

L’évaluation du risque chirurgical et interventionnel utilise le score de la Society of Thoracic Surgeons (STS) et trois autres indicateurs (fragilité, atteinte majeure d’un organe/système, obstacle particulier à un geste).La prise en charge relève d’une équipe pluridisciplinaire.Les techniques interventionnelles acquièrent droit de cité.Ces recommandations ont été publiées en mars 2014 [1]. Les précédentes dataient de 2006, avec une mise à jour en 2008.Principes généraux1. StadesÀ l’instar de ce qui se fait dans l’insuffisance cardiaque, on peut classer l’évolution d’une valvulopathie en quatre stades (tableau I).2. Examens complémentaires pour le diagnostic et le suiviUne échographie transthoracique (ETT) est recommandée pour l’évaluation initiale des patients qui ont une valvulopathie connue ou suspectée, afin de confirmer le diagnostic, d’établir la cause, de déterminer la sévérité, d’évaluer les conséquences hémodynamiques, de d[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Louis Pradel, BRON.

Laisser un commentaire