Quoi de neuf en imagerie par IRM et scanner ?

0

IRM cardiovasculaire

1. Insuffisance coronaire

  • Ischémie myocardique

Au cours de l’année écoulée, quelques données intéressantes ont été publiées dans le domaine de la détection de l’ischémie myocardique.

>>> Une équipe anglaise bien connue apporte une réponse rationnelle à une question assez ancienne [1] : l’analyse visuelle des images de perfusion myocardique pour le diagnostic d’ischémie est-elle aussi performante que les outils d’analyse quantitative ? Les auteurs ont analysé, de manière rétrospective, 128 patients représentatifs de l’étude CE-MARC. Les images de perfusion sont lues par 2 experts et le diagnostic d’ischémie induite est retenu en analyse visuelle par consensus. L’analyse quantitative est obtenue de manière classique par déconvolution sur les mêmes images de premier passage transmyocardique. Le gold standard est la coronarographie avec une sténose ≥ 70 % dans une artère de plus de 2 mm, ou ≥ 50 % du tronc commun. L’aire sous la courbe pour l’analyse visuelle est de 0,88 (IC 95 % : 0,81-0,95) avec une sensibilité de 81 % et une spécificité de 86 %. Pour l’analyse quantitative du flux sanguin myocardique, l’aire sous la courbe est de 0,89 (IC 95 % : 0,83-0,96) avec une sensibilité de 87,5 % et une spécificité de 84,5 %.

Il n’y a pas de différence statistiquement significative entre ces 2 analyses (p = 0,72) (fig. 1). Il est important de noter que l’addition de l’étude du flux sanguin myocardique au repos permettant de déterminer la réserve coronaire n’améliore pas l’aire sous la courbe et donc la performance du test (p = 0,79).

Ainsi, il apparaît que l’analyse visuelle des images de perfusion myocardique au cours d’un protocole d’acquisition uniquement lors du stress (pas d’images de repos) est l’option la plus efficace.

Cette[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Institut Cardiovasculaire Paris Sud Service d’Imagerie Cardiovasculaire par Résonance Magnétique et Scanner Hôpital Privé Jacques Cartier, MASSY.

IRM Cardiovasculaire – Institut Cardiovasculaire Paris Sud (ICPS), Hôpital Privé Jacques Cartier, Ramsay-Générale de Santé, MASSY.

Laisser un commentaire