Indications de la fermeture percutanée de l’auricule gauche

0

La fibrillation atriale (FA) est un problème de santé publique majeur. Il s’agit du trouble du rythme cardiaque le plus fréquent, atteignant près de 3 % des adultes de plus de 20 ans [1]. Sa prévalence augmente notamment du fait du vieillissement de la population mais aussi en raison de l’amélioration de sa détection. Les patients atteints de FA non valvulaire ont un risque moyen de présenter un AVC ischémique 4 à 5 fois supérieur à la population générale [2]Les AVC ischémiques secondaires à la FA sont grevés d’une plus grandemorbi-mortalité et ont un taux de récidive plus important comparés aux AVC ischémiques non liés à une FA [2]. Ainsi, la prévention du risque thromboembolique chez ces patients est primordiale et la place des anticoagulants est aujourd’hui indiscutable. La plupart des patients présentant une FA ont une indication à une anticoagulation curative [1]. Cependant, malgré les avancées pharmacologiques relatives aux anticoagulants ora[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Centre Cardiologique du Nord, Saint-Denis.

Service de Cardiologie, Centre Cardiologique du Nord, SAINT-DENIS.

Centre Cardiologique du Nord, Saint-Denis.

Centre Cardiologique du Nord, SAINT-DENIS.

Centre Cardiologique du Nord, Saint-Denis.

Centre Cardiologique du Nord, SAINT-DENIS

Laisser un commentaire