Traitement antithrombotique dans la fibrillation atriale associée à une valvulopathie

0

Ce document de consensus de l’Association de rythmologie (European Heart Rhythm Association, EHRA) et du groupe de travail de l’European Society of Cardiology (ESC) sur la thrombose, endossé par le groupe de travail de l’ESC sur les valvulopathies et diverses sociétés savantes de rythmologie, a été publié en 2017 [1].Il y a une hétérogénéité importante dans la définition de la fibrillation atriale (FA) valvulaire ou non valvulaire. Pour certains, toute valvulopathie doit faire considérer la FA comme “valvulaire”. D’autres considèrent que seuls les prothèses valvulaires mécaniques et le rétrécissement mitral rhumatismal font que la FA est “valvulaire”.Ce terme de “FA valvulaire” a été utilisé de façon arbitraire, et les recommandations de l’ESC sur la fibrillation atriale, en 2016, l’ont banni et ont utilisé la dénomination “FA liée à un rétrécissement mitral hémodynamiquement significatif ou à une prothèse valvulaire mécanique[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Louis Pradel, BRON.

Laisser un commentaire