Prise en charge des dyslipidémies : le sacre des statines

0

Les deux décennies écoulées ont consacré, directement et indirectement, la place majeure, sinon exclusive, des statines en prévention des événements cardiovasculaires par une action sur les paramètres lipidiques :– place directement acquise par une histoire jalonnée d’études positives et qui s’est écrite essentiellement de 1994 (résultat de l’étude 4S) à 2005 (publication de la méta-analyse des CTT). Si cette histoire s’est légèrement modifiée lors des cinq dernières années, les apports majeurs de la grande décennie 1994-2005 n’ont pas été remis en cause,– mais aussi place acquise indirectement, du fait des limites maintenant reconnues des fibrates qui sont apparus peu efficaces à modifier le risque cardiovasculaire, du fait aussi du manque de preuves solides concernant les autres classes thérapeutiques disponibles agissant sur les lipides, et enfin du fait des échecs de certaines classes dont le développement a dû être interrompu pré[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.

Laisser un commentaire