Quoi de neuf dans le SCA et en cardiologie interventionnelle ?

0

Dans le domaine de la cardiologie interventionnelle et du SCA, l’année 2018 a vu :

  • les modalités de revascularisation des patients présentant un infarctus du myocarde compliqué de choc cardiogénique se préciser ;
  • la publication de nouvelles recommandations européennes pour la revascularisation myocardique ;
  • de nouvelles données évaluant le timing optimal de la coronarographie dans le SCA ;
  • la confirmation du bénéfice de l’angioplastie des occlusions coronaires chroniques (CTO) sur les symptômes et la qualité de vie ;
  • la fin (ou presque) du stent nu au bénéfice du stent actif de dernière génération et la réapparition du ballon… actif (lui aussi !) ;
  • de nouvelles stratégies antithrombotiques ambitieuses après angioplastie ;
  • et de nouvelles études précisant la durée de la double/triple antiagrégation plaquettaire.

Choc cardiogénique : “faire simple”

Le bénéfice de la revascularisation coronaire précoce ne fait aucun doute pour les patients en choc cardiogénique compliquant un infarctus du myocarde. Dans l’étude princeps SHOCK, il suffisait de traiter 8 patients pour sauver une vie (NNT = 8). C’est, à ce jour, la seule intervention thérapeutique ayant démontré un bénéfice clinique. En effet, aucune donnée robuste ne supporte l’utilisation des inotropes ou de l’assistance circulatoire ventriculaire[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Institut de Cardiologie, CHU Pitié-Salpêtrière, PARIS.

Laisser un commentaire