Revue de presse : Il y a un bénéfice clinique à abaisser le LDL-cholestérol, même lorsqu’il est inférieur à 0,70 g/L

0

C’est en reprenant les résultats concernant les patients ayant les taux les plus bas de LDL-cholestérol (LDL-c) dans la méta-analyse effectuée avec les statines et en y associant les résultats d’études ayant enrôlé des patients ayant un LDL-c proche de 0,70 g/L ou en considérant de tels sous-groupes d’études récentes, qu’une équipe américaine (1) a démontré qu’il existe un bénéfice clinique cardiovasculaire (CV) à diminuer le LDL-c, même s’il est en moyenne proche de ou inférieur à 0,70 g/L.Jusqu’ici, 0,70 g/L de LDL-c était considéré comme une cible thérapeutique pour la réduction du risque CV en utilisant un traitement diminuant le LDL-c dans plusieurs recommandations de pratique, notamment chez les sujets à haut risque CV. Cette étude rend compte, si besoin en était, de l’aspect arbitraire, même s’il peut paraître pratique à certains, d’une telle recommandation. L’éditorial accompagnant cette publication (2) pose d’ailleurs la[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.

Laisser un commentaire