L’extraction de sonde des dispositifs implantables : quand, comment ?

0

On implante de plus en plus de stimulateurs cardiaques et de défibrillateurs, et ces prothèses sont de plus en plus complexes (resynchronisation cardiaque). Tout cela a pour conséquence une augmentation du nombre de sondes implantées.En parallèle, les comorbidités de ces patients de plus en plus âgés, l’augmentation du nombre de sondes et les changements de boîtiers ont contribué à une demande accrue d’extraction de ces dispositifs [1].En outre, les indications se sont étendues puisque les extractions ne sont plus limitées aux infections mais à d’autres indications comme les dysfonctions de sondes ou alertes sur sondes, les upgrades notamment vers la resynchronisation ou le défibrillateur. On retient un chiffre de 10 000 à 15 000 extractions par an dans le monde [2].Indications et évidencesLes dernières recommandations sur l’extraction de sondes ont été publiées très récemment, fin 2017, et sont résumées dans le tableau I [3].L’indication la plu[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Unité de Rythmologie et Stimulation cardiaque, CHU de GRENOBLE.

Unité de Rythmologie et Stimulation cardiaque, CHU et Université Grenoble-Alpes, Grenoble.

Laisser un commentaire