Insuffisance aortique post-TAVI : méthodes diagnostiques et prise en charge

0

MécanismesLe mécanisme prépondérant dans les insuffisances aortiques après implantation d’une valve aortique par voie percutanée (TAVI) réside dans une ou plusieurs fuites paravalvulaires. Celles-ci peuvent être de mécanismes multiples (fig. 1) :le degré des calcifications de la valve native, leur inhomogénéité de répartition, leur localisation sur l’anneau aortique ou les commissures ou la zone d’apposition de la bioprothèse, rendant incomplète l’étanchéité entre la bioprothèse et l’anneau aortique ;la position trop haute ou trop basse de la bioprothèse par rapport à l’anneau aortique ; le sous-dimensionnement de la prothèse par rapport à la dimension de l’anneau.Certaines études avec la CoreValve ont également mis en évidence l’angle entre l’aorte et la chambre de chasse ventriculaire gauche comme prédicteur d’insuffisance aortique paravalvulaire [1].IncidenceLa survenue d’une régurgitation aortique dépend également du ty[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de cardiologie, CHU Charles Nicolle, ROUEN.

Laisser un commentaire