Proposition de révision de la définition des termes “cardiomyopathie dilatée” et “cardiomyopathie hypokinétique non dilatée” et implications pour la pratique clinique

0

Au cours des dernières décennies, la recherche a apporté de nouvelles perspectives concernant l’étiologie et l’histoire naturelle de la cardiomyopathie dilatée (CMD). De nombreux patients présentent une longue phase préclinique caractérisée par peu ou pas de symptômes, ainsi que par des anomalies cardiaques mineures non retranscrites dans les définitions actuelles de la maladie.Il est clair aussi que des sous-types distincts de la maladie partagent en fait un phénotype de CMD commun. L’objectif de cette prise de position est de mettre à jour la définition de la CMD afin de prendre en compte ses différentes causes et manifestations cliniques chez les patients et leurs apparentés.Le groupe de travail ne décrit pas la prise en charge générale de la dysfonction systolique ventriculaire gauche (VG) puisque cela a déjà été évoqué dans les recommandations de l’ESC sur l’insuffisance cardiaque. Il tient cependant compte des répercussions qu’une approche é[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Louis Pradel, BRON.

Laisser un commentaire