Quoi de neuf en imagerie par IRM et scanner ?

0

IRM cardiovasculaire1. Rehaussement tardif et pronostic chez les patients ayant une CMD modérée sans dysfonction VG sévèreLa mise en place d’un défibrillateur implantable est indiquée chez les patients présentant une cardiomyopathie dilatée (CMD) pour la prévention primaire du risque de mort subite lorsque la FE est < 35 %. Cependant, les registres de patients survivants d’un arrêt cardiaque en dehors de l’hôpital indiquent que 70 à 80 % de ces patients ont une FE > 35 %.Une étude récente a porté sur la valeur potentielle du rehaussement tardif intramyocardique en IRM pour identifier les patients ayant une CMD sans dysfonction systolique sévère, mais à haut risque de mort subite (fig. 1) [1].Dans cette étude prospective monocentrique, les auteurs ont analysé l’association du rehaussement tardif intramyocardique et la survenue d’un critère de jugement primaire combiné (mort subite ou mort subite avortée) chez des patients ayant une CMD [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Saint-Joseph, Paris.

Les commentaires sont fermés