Recommandations de la Société européenne de Cardiologie sur l’embolie pulmonaire

0

Les précédentes recommandations dataient de 2008. Les principales nouveautés sont : l’affinement de la stratification du risque intermédiaire, avec maintenant deux sous-classes “intermédiaire-bas” et “intermédiaire-haut”, bien entendu les nouveaux anticoagulants, la prise en charge de l’embolie pulmonaire (EP) chez les femmes enceintes et chez les patients cancéreux, enfin celle de l’hypertension pulmonaire thromboembolique chronique.Facteurs prédisposantsLa maladie veineuse thromboembolique (MVTE) est la conséquence d’une interaction entre facteurs de risque (tableau I) liés au patient, habituellement permanents, et facteurs de risque liés à l’environnement, habituellement temporaires. La MVTE est considérée comme” provoquée “s’il y a des facteurs de risque temporaires ou réversibles (tels qu’une intervention chirurgicale, un traumatisme, une immobilisation, une grossesse, une contraception orale ou un traitement hormonal substitutif) dans l[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Louis Pradel, BRON.

Laisser un commentaire