RAC avec discordance gradient/surface

0

Les lignes de conduite actuelles de la Société Européenne de Cardiologie (ESC) définissent la sténose aortique sévère par une vélocité transaortique maximale ≥ 4 m/s, un gradient transaortique moyen (GTAM) ≥ 40 mmHg et une surface valvulaire aortique (SVA) ≤ 1,0 cm2 ou 0,6 cm2/m2 [1]. Cependant, 30 % des patients présentent des mesures discordantes lors de l’évaluation par échocardiographie Doppler transthoracique, c’est-à-dire un GTAM < 40 mmHg, suggérant une sténose modérée et une SVA < 1,0 cm2 plaidant pour une atteinte sévère [2]. Cette discordance entraîne une ambiguïté concernant la sévérité de la sténose et la décision thérapeutique, surtout en présence d’un patient symptomatique. Une mauvaise évaluation de la sévérité peut alors entraîner un délai délétère pour un remplacement valvulaire aortique associé à un risque accru de mortalité cardiovasculaire. Plusieurs paramètres sont à considérer en pr[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Université de Liège, Service de Cardiologie, Clinique des Valvulopathies, CHU Sart Tilman, LIÈGE, BELGIQUE.

Laisser un commentaire