20 ans de recherche clinique en hypertension artérielle

0

Les différentes classes thérapeutiques étant quasi équivalentes en termes de protection cardiovasculaire, les éléments guidant le choix d’une classe par rapport à une autre sont donc :– l’efficacité tensionnelle a priori supposée : c’est-à-dire le recours, en première intention, aux antagonistes calciques ou aux diurétiques chez le sujet âgé (bien que chez ce type de patients toutes les classes thérapeutiques permettent de diminuer les chiffres tensionnels), le sujet noir et en cas de composante systolique prédominante et le recours aux bêtabloquants ou aux bloqueurs du système rénine-angiotensine dans les autres cas,– la tolérance et la facilité d’emploi d’un traitement : ce qui revient à favoriser les faibles doses, les monoprises quotidiennes et les associations fixes,– et enfin, le terrain, faisant de certaines classes thérapeutiques des traitements préférentiels : comme par exemple les bêtabloquants en post-infarctus du myocard[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.

Laisser un commentaire