Existe-t-il des déficiences du système des peptides natriurétiques ?

0

Oui. Dans une série de 9 153 patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque, un taux de BNP inférieur à 100 pg/mL a été mesuré chez 10,7 % des patients et un taux inférieur à 50 pg/mL chez 4,9 %. C’est le résultat pratique principal à retenir d’une étude publiée en ligne dans le JACC Heart Failure.

Ce travail mené par une équipe américaine avait comme objectif de déterminer s’il existe des personnes ayant un déficit de fonction du système des peptides natriurétiques. Pour se faire, les auteurs de l’étude ont repris les dossiers de patients qui devraient normalement avoir une élévation du BNP (9 153 patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque, 7 041 patients ayant des anomalies structurelles cardiaques en échocardiographie, telles une hypertrophie ventriculaire gauche ou une altération de la fraction d’éjection ventriculaire gauche par exemple, et 363 patients ayant des anomalies à un bilan hémodynamique rendant compte de pressions intraventriculaires gauches élevées). Parmi ces patients ils ont étudié ceux dont les taux de BNP plasmatiques étaient inférieurs à 100 pg/mL,[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.