La réduction de l’hyperglycémie diminue-t-elle le risque cardiovasculaire ?

0

Le diabète est un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Les dernières données épidémiologiques montrent que le diabète, et surtout le diabète de type 2, est une pathologie en croissante augmentation et touche près de 8,5 % de la population mondiale. Sa prévalence a doublé en 20 ans. Le diabète a été directement responsable de 1,6 million de décès dans le monde en 2015. La première cause de mortalité des patients diabétiques est cardiovasculaire. Les patients diabétiques de type 2 depuis plus de 5 ans âgés de55 à 65 ans ont un risque cardiovasculaire identique à celui de la population de coronariens.L’âge au diagnostic, la durée de diabète, la fibrillation auriculaire, l’existence de complications microangiopathiques telles que la rétinopathie diabétique ou la néphropathie diabétique, le taux de non-HDL cholestérol, le taux d’hémoglobine glyquée, l’existence d’une hypertension artérielle traitée et la pression pulsée permettent de p[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service de Cardiologie, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Service de Cardiologie, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Laisser un commentaire