Comment définir un patient valvulaire asymptomatique ?

0

Avec la diffusion de l’échocardiographie, la mise en évidence de valvulopathies sévères chez des patients asymptomatiques est devenue une éventualité fréquente. Si l’apparition des symptômes représente une indication opératoire claire, les indications d’intervention chez les patients asymptomatiques sont nettement moins fréquentes et conditionnées par des critères additionnels.L’évaluation de la symptomatologie tient donc toujours une part essentielle dans l’évaluation de tout patient présentant une valvulopathie. Toutefois, le caractère subjectif des symptômes rend indispensable un interrogatoire méticuleux. La prise de conscience des difficultés d’interprétation de l’interrogatoire conduit à envisager de compléter l’évaluation des patients se disant asymptomatiques par des méthodes plus objectives dont la valeur pronostique a été confirmée.Physiopathologie : signification des symptômesL’apparition des symptômes chez un patient atteint[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Département de Cardiologie, Hôpital Bichat, PARIS.

Laisser un commentaire