Le contrôle du rythme cardiaque. Bâtir des “CASTLE” en Espagne ?

0

En moins de deux décennies, l’ablation de la fibrillation atriale (FA) est devenue une procédure extrêmement efficace dans le traitement curatif de la FA paroxystique et persistante de moins de 1 an. Cette technique s’est développée de façon majeure avec de multiples centres d’expertise dans notre pays et avec des taux de complications minimes. Cela a entraîné la modification des recommandations qui sont devenues de première intention, que les patients aient ou non une insuffisance cardiaque [1]. Mais, pour l’instant, ces recommandations sont basées sur des études ayant montré une amélioration importante des signes fonctionnels et non pas sur l’amélioration de la survie ou de la morbidité. Tout va peut être changer avec les résultats de CASTLE-AF ?L’étude CASTLE-AF a été publiée très récemment dans le New England Journal of Medicine [2]. Elle a été réalisée dans le but d’évaluer l’effet de l’ablation comparée au traitement médical pour [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Unité de Rythmologie et Stimulation cardiaque, CHU de GRENOBLE.

Laisser un commentaire