Faut-il dépister l’ischémie myocardique après une revascularisation coronaire ?

0

Que peut-on attendre du dépistage : quels risques évolutifs après une revascularisation coronaire ?L’amélioration du pronostic de la coronaropathie au cours des dernières années est liée à plusieurs facteurs : amélioration des techniques de revascularisation percutanée et chirurgicale, généralisation de l’accès aux techniques d’angioplastie pour les syndromes coronaires aigus (SCA) et optimisation de la prise en charge médicamenteuse (statines, nouveaux antiagrégants plaquettaires…). Cependant, l’histoire naturelle de la maladie coronaire ne s’arrête pas après la revascularisation et les patients sont toujours exposés aux événements cardiovasculaires défavorables par la suite, avec une incidence qui dépend de la forme clinique initiale. Le pronostic à long terme des SCA est ainsi plus sévère que celui d’une coronaropathie stable, signe d’une maladie plus agressive dans son évolutivité.Le SCA représente donc toujours un accident grave in[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service de Cardiologie, Institut mutualiste Montsouris, PARIS.

Service de Cardiologie, Institut Mutualiste Montsouris, PARIS.

Service de Cardiologie, Institut Mutualiste Montsouris, PARIS.

Laisser un commentaire