Éducation thérapeutique de l’insuffisant cardiaque : modalités et résultats

0

Comme pour toutes les pathologies chroniques, l’éducation thérapeutique est un élément essentiel de la prise en charge non pharmacologique des insuffisants cardiaques, permettant de passer d’un événement aigu à l’autogestion efficace d’une maladie chronique. Des études, déjà anciennes, ont démontré son efficacité sur la prévention des réhospitalisations même s’il y a moins de preuves sur la réduction de la mortalité. Ses effets bénéfiques sont synergiques avec ceux de la réadaptation.Alors qu’elle fait l’objet d’une recommandation par la Société Européenne de Cardiologie depuis 2005, de classe I et de niveau A lors de la dernière version de 2016 [1], seulement 16 % des patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque aiguë au sein des Hôpitaux de Paris étaient inclus en 2015 dans un programme d’éducation thérapeutique [2]. Il faut ainsi revoir nos pratiques et développer de nouvelles modalités d’éducation en se servant notamment [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Fédération des Services de Cardiologie, CHU Toulouse-Rangueil, Toulouse. Inserm, U858, Toulouse.

Laisser un commentaire