Revue de presse : un traitement qui augmente le HDL peut-il apporter un bénéfice clinique ?

0

Question principale : un traitement qui augmente le HDL peut-il apporter un bénéfice clinique ?

Question accessoire : le mécanisme par lequel les inhibiteurs de la CETP diminuent le LDL peut-il apporter un bénéfice clinique ?

L’information

Le laboratoire MSD a annoncé que l’étude REVEAL évaluant l’effet clinique de l’anacetrapib, un inhibiteur de la CETP, a un résultat positif. En d’autres termes, par rapport au placebo, un inhibiteur de la CETP réduit le risque de décès coronaire, d’infarctus du myocarde et de revascularisation coronaire. L’étude n’est ni présentée (présentation prévue à l’ESC en août 2017) ni publiée, mais ce simple résultat constitue tant une avancée qu’une énigme…

La saga des inhibiteurs de la CETP

Les inhibiteurs de la CETP ont été développés pour apporter un bénéfice clinique en termes de réduction des événements coronaires du fait de leur capacité à augmenter le HDL cholestérol.

Quatre molécules ont été développées jusqu’au stade des essais cliniques de phase III de forte puissance :

  • Le torcetrapib qui augmente le HDL de 72 % et diminue le LDL de 25 % : dans l’étude ILLUMINATE, malgré cet effet favorable, il y a eu une augmentation précoce de la mortalité cardiovasculaire ayant conduit à l’arrêt de l’étude et à l’arrêt du développement de la molécule. L’effet clinique néfaste a été attribué à un effet toxique spécifique de[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.

Laisser un commentaire