Quelle stratégie diagnostique face à une syncope ?

0

La syncope se définit par une perte de connaissance brutale avec perte du tonus postural liée à un bas débit cérébral sans prodromes, de durée courte avec reprise de conscience rapide (fig. 1). Une fois le diagnostic posé, l’objectif principal de la prise en charge est la stratification du risque, afin d’évaluer en urgence les patients présentant un risque d’événements sévères, tout en limitant les hospitalisations coûteuses et inutiles. Les clés de cette prise en charge sont parfaitement détaillées dans les recommandations de l’European Society of Cardiology [1]. À partir de cette stratification du risque, qui va donc permettre de décider ou non d’une hospitalisation, certains examens diagnostiques vont être proposés dont nous allons revoir l’utilité.Causes de la syncopeElles peuvent se regrouper en 3 grands chapitres : les maladies du système nerveux autonome, les maladies du système électrique du cœur et les maladies structurelles.Maladies [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Unité de Rythmologie et Stimulation cardiaque, CHU de GRENOBLE.

Les commentaires sont fermés