L’artériopathie du diabétique

0

La prévalence du diabète est en constante progression, atteignant aujourd’hui plus de 120 millions de patient dans le monde [1]. Le diabète est un facteur de risque indépendant d’atteinte vasculaire périphérique ; il multiplie par 4 le risque de développer une artérite. Selon la définition utilisée, entre 10 et 40 % des diabétiques ont une artériopathie périphérique [1, 2].Chez les diabétiques, l’artériopathie commence plus précocement et progresse plus rapidement que chez les non diabétiques. Sa présentation est souvent plus sévère avec une atteinte à prédominance distale, souvent associée à une médiacalcose et à une neuropathie périphérique.Les patients diabétiques avec artériopathie périphérique ont un risque accru de morbi-mortalité cardiovasculaire et de complications locales. 8 500 amputations par an en France sont liées au diabète et plus de 80 % de celles-ci sont précédées par un ulcère pédieux. Le taux de mortalité à 5[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de médecine vasculaire, HEGP, PARIS.

Laisser un commentaire