Les forces à l’œuvre dans l’élaboration d’un texte de recommandations

0

Les recommandations comme fabrique de norme

Les recommandations peuvent être assimilées à une procédure d’élaboration du savoir : cette procédure a pour objet d’analyser la bibliographie scientifique, de la synthétiser puis de la rendre opérationnelle. Elle conduit à produire un savoir collectif qui, trop souvent, devient un savoir normatif, énonçant ce qu’il convient de considérer comme acquis par la communauté et qui finit par être sacralisé comme s’il s’agissait d’une vérité révélée. Cette acceptation d’une norme ne doit cependant pas empêcher de tenter de comprendre par quels mécanismes elle peut être produite.

Dans une vision idéalisée, cette production de norme serait logique puisqu’une recommandation repose sur une synthèse des données acquises de la science, elle contribue ainsi à l’élaboration de la science. Utilisant une méthode prétendue scientifique, elle ne devrait pas être contestable. Et on comprend que cette vision idéaliste puisse conduire à faire qu’une recommandation ait force de loi.

Mais si cette vision idéalisée envisage que l’élaboration de recommandation utilise une méthode stéréotypée et technique qui en garantit la valeur, elle néglige deux éléments fondamentaux :

– l’élaboration d’un texte de recommandations ne repose pas sur une méthode scientifique dont l’objectif est de vérifier une hypothèse, ou de confronter une théorie, à la réalité des faits. En cela, les recommandations, contrairement à ce qui est parfois indiqué et enseigné, n’ont aucune place dans la pyramide des niveaux de preuves qui va des études de cas jusqu’aux méta-analyses ;

– si la méthode d’élaboration d’un texte de recommandation repose sur l’analyse de la valeur de données scientifiques, sur leur hiérarchisation et[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.

Laisser un commentaire