Complications hémorragiques : conduite à tenir

0

Les NACOs, anti-IIa ou anti-Xa, remplacent progressivement les antivitamines K (AVK) dans une grande partie de leurs indications actuelles. Versus warfarine dans la prévention des accidents thrombo-emboliques chez les patients en fibrillation auriculaire (FA) non valvulaire, ils ont démontré un profil de tolérance souvent meilleur et une efficacité égale ou supérieure avec pour l’un d’entre eux une réduction de la mortalité (apixaban). De façon inattendue, tous réduisent le risque d’hémorragie intracérébrale de moitié. Dans la prévention au long cours de la maladie thromboembolique veineuse (MTEV), les auteurs ont fait le même constat sur le profil de tolérance systématiquement meilleur avec une efficacité non inférieure.Pour autant, les complications hémorragiques majeures spontanées ne disparaissent pas car elles sont au mieux réduites de moitié. Leur prise en charge, tout comme celles des complications hémorragiques induites par un geste invasif, est [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Institut de Cardiologie-INSERM 856, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, PARIS.

Laisser un commentaire