Pneumopathies interstitielles diffuses associées aux connectivites

0

Liées à un défaut de tolérance aux protéines constitutives de l’orga-nisme, à l’origine de lésions tissulaires par cytotoxicité directe et/ou indirecte (auto-anticorps spécifiques d’auto-antigènes), les connectivites sont des maladies systémiques à expression très fréquemment cutanée mais aussi pulmonaire.Les manifestations pulmonaires des connectivites sont multiples et peuvent être classées en fonction du compartiment atteint, à savoir l’interstitium, la plèvre ou le réseau vasculaire, notamment artériel pulmonaire. Parce que l’atteinte pleurale est le plus souvent bénigne et que les conséquences vasculaires à type d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) ont déjà été abordées dans un numéro précédent [1], le chapitre suivant s’intéressera tout particulièrement à l’atteinte interstitielle au cours des connectivites.Bien que rare, l’installation aiguë d’une maladie interstitielle responsable d’une défaillance respiratoire [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Pneumologie, Hôpital Victor-Provo ROUBAIX.

Laisser un commentaire