Histiocytoses langerhansiennes

0

Les histiocytoses ont comme point commun l’accumulation d’histiocytes dans les tissus. Les HL regroupent un ensemble d’affections complexes et hétérogènes dont l’atteinte cutanée peut être isolée mais aussi révéler une atteinte systémique dont dépendra le pronostic. Tous les organes peuvent être atteints, principalement les os (80 % des cas), la peau (33 % des cas) et l’hypophyse (25 %), mais aussi les poumons, ce qui justifie sa place dans ce dossier thématique.GénéralitésLes histiocytes appartiennent au système phagocytaire mononucléé et participent à la défense de l’organisme. Ils proviennent d’une cellule souche située dans la moelle osseuse, de phénotype CD34+, et circulent dans le sang sous forme de monocytes avant leur passage dans les différents tissus, où ils se différencient soit en histiocytes non langerhansiens (de phénotype PS100- CD1a- CD207-), soit en histiocytes langerhansiens (de phénotype PS100+ CD1a+ CD207+), à l’orig[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Médecine interne, hôpital Victor-Provo, Roubaix. Service de Dermatologie, hôpital Claude-Huriez, CHRU, Lille.

Laisser un commentaire