L’artérite des membres inférieurs dans le diabète

0

L’AOMI dans le diabète : un enjeu de santé publiqueLa cause principale de décès dans le diabète de type 2 est la maladie coronaire. Cependant, la mortalité cardiovasculaire dans cette pathologie a pu être considérablement réduite ces dernières années, essentiellement grâce aux traitements par les statines, les antiagrégants plaquettaires et les bloqueurs du système rénine-angiotensine.Mais, à l’inverse, l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI), visiblement moins sensible aux traitements cités précédemment, a vu sa prévalence augmentée. Actuellement, 50 % des patients diabétiques de type 2 présentent une AOMI. Les patients diabétiques ont en effet 4 à 6 fois plus souvent une AOMI que les non diabétiques [1]. Alors que 5 % des patients diabétiques présentent une lésion chronique du pied, l’AOMI est le principal facteur de risque d’amputation majeure [2]. Or le coût des amputations sur une année s’élevait, déjà il y a[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Diabétologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris.

Laisser un commentaire