Faut-il dilater les sténoses athéromateuses de l’artère rénale ?

0

La sténose de l’artère rénale est une lésion athéromateuse relativement prévalente, retrouvée chez 5 à 50 % de la population selon l’âge et le contexte vasculaire. Une sténose de l’artère rénale hémodynamiquement significative peut être responsable d’hypertension artérielle. On parle alors d’hypertension rénovasculaire, ce qui implique aussi la réversibilité, au moins partielle, de l’HTA lorsque la sténose est levée.La sténose de l’artère rénale peut aussi être responsable d’une hypovascularisation chronique des reins, situation appelée néphropathie ischémique. Il existe souvent, dans ce cas, des lésions intriquées : sténose athéromateuse, athéro-micro-embolies, néphroangiosclérose et diabète. Lorsque l’atteinte est bilatérale, elle peut être responsable d’insuffisance rénale.Le pronostic de la sténose athéromateuse de l’artère rénale est globalement médiocre. La mortalité est surtout liée à la diffusion de l’ath[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Néphrologie, Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG.

Laisser un commentaire