Saignements mineurs sous double antiagrégation plaquettaire prolongée après IDM et impact sur l’état de santé général.

0

Amin et al. J Am Coll Cardiol. 2013;61:2130-2138.But de l’étudeCf.MéthodesL’enquête TRIUMPH réalisée chez 560 patients interrogés à 1, 6 et 12 mois après leur IDM a été utilisée.Résultats1335 patients (soit 37,5%) ont présenté au cours d’un suivi de 12 mois des saignements mineurs et le facteur prédictif indépendant le plus puissant de leur survenue était la double anti-agrégation (RR 1,44 ; respectivement 1,89 à 1 mois, 1,35 à 6 mois et 1,39 à 12, toutes différences significatives). Les saignements mineurs à 1 mois étaient significativement et indépendamment associés à la qualité de vie à 1 mois et non significativement malgré une tendance dans ce sens avec les réhospitalisations.ConclusionCes saignements mineurs sont fréquents dans l’année suivant un infarctus, ils sont liés à la double antiagrégation et réduisent significativement la qualité de vie.[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire