Pleuropneumopathie de l’enfant

0

Un article canadien de 2008 [1] montre une augmentation de 463 % du nombre d’empyèmes chez les enfants âgés de 1 à 4 ans entre 1998 et 2003. Cette augmentation est liée pour les auteurs à l’amélioration des techniques d’imagerie, l’apparition de résistances aux antibiotiques et une prise en charge moins invasive des épanchements pleuraux réactionnels.L’évolution physiopathologique se fait en trois temps [3] :– la phase exsudative qui correspond à un épanchement plutôt réactionnel avec effusion de liquide dans l’espace pleural ;– la phase fibropurulente avec accumulation de liquide dans l’espace pleural puis la formation de cloisons ;– la phase fibreuse avec production de fibroblastes depuis la plèvre viscérale et pariétale rendant le liquide épais (empyème).Diagnostic>>> CliniqueLes signes cliniques ne sont pas spécifiques [4] : fièvre (100 % des cas), toux (très fréquente), signes respiratoires (dyspnée, expectorati[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire