Cours de Rythmologie 4 : Comment explorer une syncope

1

L’âge de survenue du premier épisode (fig.1) retrouve deux pics de fréquence, entre 10 et 30 ans et après 65  ans (2). Les durées d’hospitalisation sont prolongées, entre 7 et 10 jours, essentiellement en raison de l’hétérogénéité de leur présentation clinique et de leur prise en charge médicale.Les étiologies des syncopes sont nombreuses. Apres exclusion des 10 à 15 % de syncopes d’origine iatrogène (médicamenteuse, hypovolémie…), elles peuvent être regroupées en trois chapitres : cardiaque, reflexe (vaso-vagale, hypersensibilité sino-carotidienne, hypotension othostatique…) et neurologique. Leur prévalence est dépendante notamment de la présence ou non d’une cardiopathie sous jacente (fig. 2 et 3)La première démarche de l’exploration est donc de s’assurer que la symptomatologie du patient s’inscrit bien dans le cadre d’une syncope (3). Celle-ci est définie par l’ESC et l’HRS (4) comme « une perte de connaissance transitoire due [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre Cardiologique du Nord, SAINT-DENIS.

Un commentaire

Laisser un commentaire