Le bon usage des peptides natriurétiques de type B en ville

0

La place des peptides natriurétiques de type B reste débattue au cours de l’insuffisance cardiaque chronique alors que leur utilisation est recommandée pour le diagnostic de l’insuffisance cardiaque aiguë, avec des valeurs seuils clairement déterminées [1]. Or posséder un marqueur biologique fiable, facilement accessible comme le sont les peptides natriurétiques, pour améliorer le diagnostic de l’insuffisance cardiaque chronique, aider à en fixer le pronostic, participer au suivi ambulatoire et guider son traitement serait d’un intérêt majeur en pratique de ville.Le choix entre dosage du BNP ou du NT-proBNP, qui sont sécrétés par les cardiomyocytes de manière équimoléculaire, dépend le plus souvent du laboratoire où l’analyse est réalisée. Si le BNP, qui seul possède l’activité hormonale et dont la demi-vie est plus courte, est un marqueur intrahospitalier de grande valeur, la stabilité du NT-proBNP et sa reproductibilité d’un laboratoire à l’[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Fédération des Services de Cardiologie, CHU Toulouse-Rangueil, Toulouse. Inserm, U858, Toulouse.

Laisser un commentaire