Imagerie par IRM et scanner : quoi de neuf ?

0

Les consensus d’experts en 2010Il s’agit d’une synthèse des indications appropriées et les plus fréquentes de ces techniques d’imagerie en 2010-2011 [1, 2].1. Les applications appropriées de l’IRMLes principales indications reconnues sont :– diagnostic étiologique et évaluation pronostique au cours de l’insuffisance cardiaque,– IRM de stress pour stratifier le risque ischémique chez les patients à risque intermédiaire de maladie coronaire avec un ECG ininterprétable et/ou ceux incapables de fournir un effort maximal, ou ayant une sténose coronaire dont la signification fonctionnelle n’est pas connue,– anomalies de naissance et de trajet des coronaires, anévrysmes coronaires,– détermination de la viabilité myocardique, imagerie directe de l’infarctus,– cardiomyopathies non ischémiques (CMD idiopathique, DVDA, CMH, amylose, non compaction du VG, cardiomyopathie de stress, du péripartum, sarcoïdose, surcharge en fer), myocar[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Institut Cardiovasculaire Paris Sud Service d’Imagerie Cardiovasculaire par Résonance Magnétique et Scanner Hôpital Privé Jacques Cartier, MASSY.

Laisser un commentaire