L’étude PARTNER étend les indications potentielles de l’implantation percutanée d’une valve aortique aux patients opérables

0

Depuis, la technique a connu plusieurs évolutions concernant la valve et les modalités d’implantation.Après la première valve expérimentale Cribier-Edwards suivie par la valve SAPIEN THV nécessitant d’utiliser des systèmes de large diamètre, a été développée la valve SAPIEN XT (ou SAPIEN Edwards) montée sur un système de délivrance de plus faible diamètre (le système Novaflex). Il s’agit d’une valve sertie sur un ballon qui est positionnée à l’orifice aortique et délivrée par gonflement du ballon. Un autre type de valve a été développé, la valve CoreValve ReValving System (Medtronic Inc., Minneapolis, MN, USA), qui est une valve auto-expansive. La particularité de cette valve est d’être accrochée à l’anneau valvulaire aortique, mais aussi sur l’aorte au-dessus des orifices des artères coronaires.Les deux valves peuvent être délivrées des systèmes dont le diamètre est de 18-19F. Ces deux valves implantables par voie percutanée sont com[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.

Laisser un commentaire