Stratégies antithrombotiques dans la fibrillation auriculaire. Cas pratiques guidés par les recommandations ESC 2010

0

1er cas : Homme de 75 ans

Un âge au moins égal à 75 ans est un marqueur majeur du risque embolique et constitue à lui seul une indication au traitement anticoagulant. Le choix du traitement est donc d’emblée simple et ne nécessite pas de rechercher les autres éléments du score CHADS2 ou du score CHA2DS2-VASc.

L’indication d’une anticoagulation étant posée, la première étape est d’évaluer le risque de complications hémorragiques par l’utilisation du score HAS-BLED. Il sera donc nécessaire d’effectuer un bilan sanguin permettant d’évaluer la fonction rénale et hépatique.

>>> Si la valeur de ce score est inférieure à 4, l’indication du traitement anticoagulant reste posée et il convient de passer aux étapes suivantes?:

– informer le patient des arguments en faveur de ce traitement et de ses risques,

– évaluer la capacité du patient à prendre correctement ce traitement au long cours après l’avoir informé des modalités et enjeux.

Une fois cette démarche accomplie, il reste à prendre en compte les préférences du patient.

>>> Si le score HAS-BLED est supérieur à 3 (donc au moins égal à 4), il est logique que les données[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.

Laisser un commentaire