Le sevrage tabagique est-il plus difficile chez la femme ?

0

Le tabagisme féminin : une épidémiologie spécifique à la France

Suite à une très forte augmentation du nombre de femmes fumeuses à partir des années 1970 (+ 75 % entre 1980 et 2012), la France était devenu le pays européen ayant la plus forte prévalence de femmes fumeuses [1]. Malgré une baisse de plus de 5 points entre 2016 et 2019, la prévalence des femmes fumant au quotidien reste de 20,7 % [2]. À noter cependant que cette évolution récente favorable est liée uniquement à la baisse de prévalence chez les femmes les plus jeunes, le pourcentage de fumeuses chez les plus de 55 ans, qui ont commencé à fumer il y a 40 ans, ayant continué à augmenter (fig. 1). L’enquête ESCAPAD 2017, réalisée chez les jeunes de 17 ans,[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Département de Cardiologie Médicale, Institut de Cardiologie, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris ; Université Pierre et Marie Curie, Paris.