Quand et comment évaluer à l’effort un rétrécissement aortique ?

0

Selon les recommandations actuelles, les patients porteurs d’une sténose aortique sévère symptomatique doivent bénéficier d’un remplacement valvulaire aortique par voie chirurgicale ou transcathéter (TAVI) selon leur profil de risque [3]. L’évaluation des symptômes à l’interrogatoire est toutefois souvent délicate. En effet, une dyspnée à l’effort d’apparition récente chez un sujet jeune actif est très facile à identifier et à relier à la sténose aortique (le plus souvent sur une valve bicuspide) si elle est évaluée comme sévère.

À l’inverse, un certain nombre de patients, le plus souvent âgés, peu actifs, présentent des symptômes équivoques, par exemple une dyspnée ancienne modérée (stade II NYHA, patient dit “pauci-
symptomatique”). L’imputabilité du rétrécissement aortique dans la dyspnée peut par conséquent être délicate, avec un risque opératoire parfois non négligeable chez ces patients. L’évaluation à l’effort dans ce cas peut ainsi permettre de relier les symptômes à la sténose.

Nous proposons donc, dans cette courte synthèse, de préciser le rôle de l’évaluation à l’effort en cas de sténose aortique asymptomatique ou avec symptômes équivoques.

L’évaluation à l’effort s’intègre dans une stratification globale du risque du patient

En effet, en l’absence de données démontrant formellement la supériorité d’une prise en charge invasive sur un suivi conventionnel [4], la prise en charge des patients porteurs d’une sténose aortique sévère ou pauci-symptomatique repose sur une évaluation pronostique intégrant les données cliniques, paracliniques (imagerie et biologie) ainsi que leur évolutivité dans le temps (fig. 1). L’évaluation à l’effort n’est en pratique que peu réalisée en cas de valvulopathies asymptomatiques (< 10 % dans la dernière Euro Heart Survey) [5] et ne s’adresse donc qu’à une petite population de patients[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service de Cardiologie, Centre des valvulopathies, Groupement des hôpitaux de l’Institut catholique de Lille, Hôpital Saint-Philibert, Lille.

Centre des valvulopathies, laboratoire d’échocardiographie, service de cardiologie-USIC, Groupement des Hôpitaux de l’Institut Catholique de Lille, Faculté de médecine et maïeutique de Lille, Université Catholique de LILLE.

Centre Cardiothoracique de MONACO.