Rapport bénéfice-risque en faveur de l’occlusion de l’auricule gauche par rapport aux anticoagulants oraux directs dans la fibrillation atriale à haut risque embolique et hémorragique

1

Chez des patients ayant une fibrillation atriale à haut risque embolique, l’occlusion de l’auricule gauche (OAG) par voie percutanée par le dispositif Amplatz Amulet est associée à un meilleur pronostic que l’utilisation d’un traitement par anticoagulant oral direct (AOD), et ce essentiellement du fait d’une diminution du risque hémorragique.

C’est le résultat principal d’une étude reposant sur un score de propension faite à partir d’un registre multicentrique international ayant permis de comparer 1 071 patients traités par OAG par voie percutanée et 1 184 patients traités par AOD. Le score de propension a ajusté des deux groupes en fonction des critères du CHA2DS-VASc et du HASBLED.
L’âge moyen des patients était de 75 ans, la valeur moyenne du score CHA2DS-VASc était à 4,2 et celle du HASBLED à 3,3.
Le suivi moyen a été de 732 jours pendant lesquels l’incidence des AVC ischémiques n’a pas été significativement différente entre les groupes (2,1 pour 100 patients années dans le groupe OAG et 1,9[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.