Les dernières avancées thérapeutiques dans l’hypertension pulmonaire chronique postembolique

0

L’hypertension pulmonaire chronique postembolique (HTPcPE) est une complication rare et sévère de l’embolie pulmonaire. Ces dernières années, la prise en charge de l’HTPcPE s’est modifiée, permettant d’améliorer la symptomatologie des patients et leur pronostic.Définition de l’HTPcPEComme pour les autres classes d’hypertension pulmonaire, la définition est hémodynamique et nécessite la réalisation d’un cathétérisme cardiaque droit [1]. Pour parler d’HTPcPE, il faut une pression artérielle pulmonaire moyenne (PAPm) ≥ 25 mmHg avec une pression artérielle pulmonaire d’occlusion (PAPO) ≤ 15 mmHg et il faut démontrer la présence d’obstructions dans la circulation pulmonaire.ÉpidémiologieLa prévalence et l’incidence exactes de l’HTPcPE ne sont pas clairement établies. On avance une incidence comprise entre 1 et 9,1 % dans les 2 ans qui suivent une embolie pulmonaire symptomatique [2]. Le problème est lié à l’existence de formes qu[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Pôle cardiovasculaire et pulmonaire, Hôpital Cardiologique, CHRU, LiLLe.

Laisser un commentaire