Cœur et hypothyroïdie

0

L’hypothyroïdie est une pathologie fréquente, notamment chez les femmes. Elle touche près de 0,4 % de la population adulte [1] et sa prévalence augmente avec l’âge. L’étiologie la plus fréquemment rencontrée est la thyroïdite auto-immune mais bien d’autres causes existent (tableau I).La symptomatologie de l’hypothyroïdie varie en fonction de son ancienneté et de sa profondeur. Les signes cliniques devant faire évoquer le diagnostic sont multiples. Le patient présente un tableau d’hypométabolisme avec une asthénie, une frilosité et une constipation acquises, une bradycardie, une hypothermie et une prise de poids modérée. Il peut présenter une atteinte de la peau et des phanères (peau pâle et sèche, dépilation, cheveux secs et cassants), ainsi qu’une atteinte neuromusculaire (crampes et myalgies). Parfois, on retrouve un myxœdème cutanéomuqueux, avec une peau infiltrée et épaissie, en particulier au niveau de la face dorsale des mains et du vis[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Endocrinologie-Diabète-Nutrition, CHRU de Nancy-Hôpitaux de Brabois, VANDŒUVRE-LÈS-NANCY.

Laisser un commentaire