Savoir analyser une courbe de survie de Kaplan-Meier avec Landmark analysis

0

De nombreuses études thérapeutiques utilisent comme critère de jugement principal un critère binaire de type “variable censurée” que l’on représente par une courbe de survie de Kaplan-Meier. Cet article revient sur cette figure incontournable ainsi que sur l’un de ses outils assez techniques : la Landmark analysis.Principe de la courbe de survie de Kaplan-MeierLa courbe de survie correspond à la représentation graphique d’un critère de jugement de type variable censurée. Cela correspond simplement au suivi d’un groupe de patients, en recherchant la survenue d’un événement binaire (par exemple “mort” ou “pas mort”) chez les patients encore à risque jusqu’à une date de fin de suivi que l’on appelle la date de point. Le “nombre de patients à risque” dans chaque groupe doit être précisé à chaque instant de l’étude sous la courbe de survie, permettant ainsi de s’assurer qu’il reste suffisamment de patients à risque pour qu’il y ai[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, CHU Lariboisière, PARIS ; Unité Inserm-UMR 942, PARIS.

Laisser un commentaire