L’OCT dans le syndrome coronaire aigu du sujet jeune

0

Le syndrome coronaire aigu (SCA) est volontiers une pathologie du sujet âgé, survenant plus souvent au-delà de la 5e décade de vie (dans le registre FAST-MI 2010, la moyenne d’âge était de 63,3 ± 14,5 ans). Néanmoins, son incidence chez les individus jeunes augmente depuis plusieurs années [1]. Dans un registre européen de près de 30 000 patients mené entre 1997 et 2008, les auteurs ont retrouvé une proportion de SCA survenant chez les moins de 35 ans équivalente à près de 1 % des SCA [2].Les patients présentant un SCA prématuré diffèrent des patients plus âgés, notamment par leur profil de risque cardiovasculaire. Chez les jeunes patients, la prévalence du tabagisme actif est plus forte que chez les plus âgés tandis que celle du diabète et de l’hypertension artérielle est plus faible. Une autre caractéristique distincte entre ces deux populations est la sévérité de l’extension athéromateuse coronaire. On observe une forte prévalence “d’[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Centre hospitalier universitaire, Toulouse.

Laisser un commentaire