Paramètres échographiques dans l’évaluation du RA

0

Le rétrécissement aortique (RA) est la valvulopathie la plus fréquente en Europe et en Amérique du Nord (2-7 % des plus de 65 ans). Le RA dégénératif touche essentiellement la population âgée mais il concerne également des personnes plus jeunes en cas de bicuspidie, alors que les formes rhumatismales sont devenues exceptionnelles. Le traitement du RA serré symptomatique repose sur le remplacement valvulaire quelle qu’en soit la modalité, mais encore faut-il avoir démontré sa sévérité. L’examen de première intention en 2016 pour évaluer une sténose aortique et son retentissement est toujours l’échocardiographie transthoracique (ETT). Cette évaluation se fait par étapes dont la concordance des résultats est indispensable pour aboutir à une conclusion fiable.

Analyse visuelle de la valve : obsolète ?

Non, car l’analyse visuelle de la valve sous différentes incidences, notamment en parasternal gauche petit axe, permet de déterminer le nombre de feuillets valvulaires (diagnostic de bicuspidie) et l’importance des calcifications. La présence d’une bicuspidie est une information importante si un TAVI (Transcatheter aortic valve implantation) est envisagé (implantation parfois plus complexe) et pour[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Unité des Valvulopathies et SOS Endocardites, CHU Henri Mondor, CRÉTEIL.

Les commentaires sont fermés